Isabelle RODDE, artiste de l'intime

​ Isabelle Rodde dessine des intérieurs sur des carnets de voyages, peut-être un voyage à l’intérieur d’elle-même. Dessiner pour dire, pour faire vivre l’autre.

L’artiste signe IZA, trois lettres comme le prénom de l’absent.

Du beau, de l’esthétique, des intérieurs contemporains, confortables, accueillants. Finalement c’est la vie qui prend le dessus. Dessiner le décoratif, le futile semble la seule issue.

Isabelle Rodde se confronte régulièrement au regard bienveillant d’un professeur d’arts plastiques.

Le geste est sûr puisque l’artiste a fait le choix du feutre pour nous inviter à entrer dans des chambres, des cuisines ou des salons. Le trait et les couleurs sont ineffaçables.

C’est bien de cela qu’il s’agit : l’art comme trace de l’ineffable.

Marie Jousse, galeriste